UHUNAGHO (« ADORATION DE LA TÊTE ?») PARTIE IV

Les stations OGUN sont omniprésentes dans les étoiles, les planètes, les artefacts, les êtres vivants et les formes dans tout l'univers
Une station OGUN respire PUISSANCE — Force (i e Ebo) à contraindre ou à se balancer, c'est l'influence dominante exprimée par la création; OGUN soutient également notre force, puissance, force, énergie, pour le changement; et la mort, qui prévaut dans la lutte pour SURPRENDRE nos ARIGBO exterminate OBGONI on Earth. ELOGON: dominez votre environnement, et diffusez vos défis et vos succès.
Règles du forum
Restez toujours poli. Vous pouvez être en désaccord avec le point de vue des autres; Cependant, n'attaquez pas la personne. Si vous ne croyez pas à un rapport, écrivez ce que vous pensez être la vérité : laissez les lecteurs décider quelle version croire.
Oboiro500
Site Admin
Messages : 54
Inscription : sam. avr. 08, 2017 2:26 pm

UHUNAGHO (« ADORATION DE LA TÊTE ?») PARTIE IV

Message par Oboiro500 »

photo 8
photo 8
ROOF1 eyes_edited.jpg (196.61 Kio) Consulté 1113 fois
Uhunagho et l'intervention extraterrestre dans le destin des Africains

Uhunagho et l'intervention extraterrestre dans le destin des Africains



※ Nous sommes partenaires de la Force d'intervention extraterrestre (OGUN) des montagnes sacrées du LacArigbo ※


〖 LES HABITANTS ET saillants sur les Montagnes Saintes d'Arigbo en TERRE SAINTE DE DASSA-ZOUME ne sont pas des OVNIS 〗


Introduction

Nous avons postulé jusqu'à présent que toutes les races humaines connues ont des tribus sélectionnées dont le devoir solennel est de les guider, de prier pour elles et de leur ARIGBO exterminate OBGONI on Earth. ELOGON une protection spirituelle. La race des Africains noirs ne compte pas de tels groupes sélects. Elle a plutôt des ennemis appelés IKOR. Les ikor s'imposent à la race en tant que pasteurs, évangélistes, imams, prêtres, grands prêtres, sorciers, babalawo et prêtres de sorcellerie africaine (AWP). (voir ici pour une liste détaillée)
Ces clans, d'après leurs désignations, devraient remplir les devoirs de tribus sélectionnées qui ont pour devoir d'aider, de prier, de guider et de protéger la race. L'ikor fait exactement le contraire. L'ikor soumet la race à des rituels d'initiation à la sorcellerie impliquant la consommation de potions cérébrales et psychiques.
La race africaine souffre désormais d’une maladie débilitante du cerveau et de la psyché causée par la sorcellerie africaine : anéantissant sa psyché, sa volonté, son intelligence et sa civilisation. La race africaine est vouée à l'oubli. Leur perte est inévitable à moins que le processus ne soit stoppé. Par conséquent, les extraterrestres (ET) interviennent. Il est à noter que les ET ont pris l’initiative d’intervenir sans attendre que quiconque les invite ou les invoque.
La PARTIE IV vise à mettre en évidence l' intervention ET, ses raisons et ses conséquences. Et surtout, montrer comment gérer ses conséquences.
Uhunagho contient les secrets pour survivre à l'intervention et se réconcilier avec l'origine divine pendant et après l'intervention.

Intervention ET dans le destin des Africains

1.L’ intervention ET fait partie du destin qui est déterminé par la sorcellerie africaine débilitante .
2.La maladie débilitante de la sorcellerie africaine est causée par une combinaison de facteurs qui comprennent les suivants : des drames et des danses d'initiation ARIGBO exterminate OBGONI on Earth. ELOGON à la consommation de potions de sorcellerie altérant le cerveau et le psychisme ; abus psychiques, spirituels et rituels; ( PSRA ); (261) LA PROPHÉTIE S'ACCOMPLIT - COMPAGNONS DE FORCE D'INTERVENTION EXTRATERRESTRE DES MONTAGNES SAINTES DE LAKEARIGBO (temoindemont.org) et violences physiques. Cette combinaison aboutit à une maladie qui provoque une paralysie du cerveau et du psychisme, les neutralisant ainsi ; et conduisant à une perte de volonté et de pouvoir mental et spirituel .
3.Les abus liés à l'initiation durent depuis des lustres. Après avoir subi des abus de génération en génération pendant des éternités, la race noire africaine est désormais tourmentée et zombifiée dès sa naissance.
4.La maladie de la sorcellerie africaine a littéralement transformé les Africains noirs initiés en zombies ; et ils sont devenus INÉDUCABLES. De plus, ils ne sont pas capables de faire la différence entre le bien et le mal. Cela inclut tous les Africains noirs au sud du Sahara et leurs descendants directs dans le monde entier.
5.On ne saurait trop insister sur un point, car c’est la raison principale, sinon la seule, pour laquelle les EXTRETERRES (ET) INTERVENENT DANS LE DESTIN DE LA RACE NOIRE. Le fait est que la race africaine est vouée à l’oubli. Ils sont condamnés et ne pourront pas s’écarter du chemin de l’oubli ; ou inverser l'inévitabilité de sa perte. Son sort est scellé. ET intervient pour empêcher cela.
6.Ressassons un instant le scénario observable qui se termine par une catastrophe. La sorcellerie africaine et la zombification impliquent des rituels d'initiation combinés à la consommation de potions de sorcellerie altérant le cerveau et le psychisme. Cela implique d'être ensorcelé, envoûté et soumis au PSRA. La combinaison sur une très longue période, c'est-à-dire pendant une éternité, provoque une paralysie du cerveau et la ruine du psychisme.
7.Les dommages causés au cerveau et au psychisme atteignent alors l’ampleur de la perte par les Africains initiés de la capacité de comprendre la différence entre le bien et le mal. Cette incapacité va au-delà de la moralité ou de la dépravation. C'est une maladie qui provoque également la paralysie de la volonté, de l'intelligence, etc.
8.Notez ce point pour toujours, s'il vous plaît : les rituels et potions d'initiation à la sorcellerie africaine provoquent-ils l'incapacité de distinguer le bien moral du mal ? Oui. Cependant, cela va au-delà de l’incapacité de mener une vie de rectitude morale. Cela va même au-delà d’une vie d’impunité. C'est une vie dans laquelle le malade n'est pas différent du ver sans cervelle. Ils ne peuvent pas « combattre » ou « fuir » ; ce sont littéralement des zombies. Ils ne réagissent pas à la présence d'un danger ou d'une attaque contre la vie – la vie des êtres humains en général, leur propre vie, ou la survie et le bien-être de leurs personnes à charge ou de leurs proches. Leur instinct de survie, d’amour et de préférence est mort. Ils sont indifférents aux meurtres ; y compris le meurtre rituel (même de bébés sans défense !).
9.Ils ne sont tout simplement pas capables de faire la distinction entre ce qui est bon et ce qui est mauvais pour eux – entre la douleur et une vie sans douleur par exemple. Pire encore, la maladie est dégénérative : elle commence modestement et finit dans l’oubli. Cela va de l'inconscience à la confusion, à la folie, à la mort (éventuellement par suicide). Autrement dit, la perte de contrôle est latente et non perceptible ou flagrante au premier abord.
10.C’est là le piège : commencer modestement au niveau de l’inconscience, la plupart des gens croyant avoir le contrôle. Le lecteur moyen ne comprendra donc peut-être pas pourquoi les Oboiro classent la sorcellerie africaine parmi les maladies mortelles : ils sont incapables de noter le nombre écrasant de malades. Le point important néanmoins est le fait que les ET dotés d'une INTELLIGENCE EXTRATERRESTRE le reconnaissent pour ce qu'il est ; et intervient. De plus, l'intervention a des conséquences.
11.Indépendamment de la non-conscience ou de la non-compréhension des détails de l’intervention, celle-ci a des conséquences. Et vous et moi n'avons pas le choix quant au fait que cela ait des conséquences. C'est pourquoi l'Oboiro met en avant leur intervention comme il le fait.
12. Ne pas être capables de distinguer le bien du mal, et être en même temps inéducables, implique que les Africains noirs initiés sont condamnés. Parce qu’ils ne seraient pas capables, à eux seuls, de faire dévier leur destin, ni d’inverser le scénario conduisant à une perte totale de contrôle ; et finir dans l'oubli ! N’oubliez pas que cela inclut tous les Africains noirs au sud du Sahara et leurs descendants directs dans le monde entier. D’où l’ ET-INTERVENTION.
13.ET a envoyé un intervenant pour exécuter l’intervention. Par exemple, l’un d’eux est apparu à la séance de méditation KIWU des Montagnes Sacrées d’Oboiro (HMKM) sur Zoom en 2022. Il a pris une capture d’écran à l’occasion. (voir photos 10a et 10b) D'autres intervenants en tant qu'exécuteurs de l'intervention sont visibles parmi nous de temps en temps.
Photo 10a visite d'un INTERVENANT à la séance d'Oboiro sur Zoom. {}
Visiteur sur Zoom COLLOQUE 8-9Août 2022
Visiteur sur Zoom COLLOQUE 8-9Août 2022
Visitor on Zoom 9Aug2022.jpg (42.5 Kio) Consulté 1113 fois
photo 10b (le visiteur debout seul montrant le devant du visage.)
VisitorAtCOLLOQUY_edited
VisitorAtCOLLOQUY_edited
VisitorAtCOLLOQUY_edited.jpg (19.27 Kio) Consulté 1113 fois
14.ET des Montagnes Saintes du LacArigbo intervient pour arrêter la maladie cérébrale et psychique débilitante de la sorcellerie africaine. Cette intervention curative prévaut dans notre vie : Guérir la course et arrêter la façon dont l'ikor ruine la course.
15.Efforcez-vous de ne pas vous perdre en tant que victime dans le processus d'intervention ET. Pratiquez la méditation Holy Mountain Kiwu (HMKM).
16.L’ intervention ET peut se concentrer sur les victimes des rituels d’initiation à la sorcellerie africaine débilitants. Cependant, elle s’étend indirectement à l’humanité dans son ensemble. Les dieux mortels périssent maintenant : les dieux mortels de toutes les races de l’humanité. Pratiquez le HMKM quelle que soit votre appellation raciale pour ne pas périr en conséquence.

Notre lien pour se réconcilier

17.ET possède une intelligence qui est sans comparaison avec l’intelligence humaine : l’ETI. Les Africains noirs engendrés non-initiés ont l’intelligence ou l’osa d’OSA ou d’Osanobua : Une unité d’ETI en chaque Africain noir. Cela vient du fait qu'ils sont engendrés ou cédés par Osanobua. (voir ici ) Chaque personne peut réaliser son ETI à travers la méditation et se réconcilier avec ET à travers la méditation KIWU des Montagnes Sacrées (HMKM). Ceux qui parviendront à se réconcilier seront anéantis avec Ikor.
18.N'attendez aucun prédicateur ou prêtre humain au-delà des révélations de l'ET lui-même. Ils se trouvent sur Terre sous la forme des Montagnes Sacrées du LacArigbo, ici à Dassa-Zoumé, en République du Bénin. Bien que leur siège physique soit situé à un endroit particulier de la Terre, ils sont aussi accessibles depuis n’importe quel point de la planète car ils sont aperçus en différents points.
19.Toute personne compétente peut percevoir les sons et les révélations de l’ET quelle que soit sa localisation humaine. Par conséquent, il n'est pas nécessaire que des « messagers », des prophètes, des rabbins ou des prêtres tirent profit de l'intervention extraterrestre. Visez à devenir compétent grâce à HMKM. Être réconcilié.
20.Le travail de l'Oboiro est d'enseigner les versets de départ de KIWU. D’autres versets du CHANSON de création vous seront révélés directement au fur et à mesure de votre progression. Vous devez alors continuer selon vos révélations ; ceux que vous trouverez certainement adaptés à vos besoins et aspirations en ces temps d’intervention perpétuelle.

Réconciliation pendant l'intervention.

21.L’intervention des ET a pour résultat de laisser un espace laissé derrière par la maladie anéantie de la sorcellerie africaine et ses précurseurs.
Uhunagho remplit l'espace. Préparez-vous à rester réconciliés grâce à Uhunagho ; avec ET pendant et après l'intervention.
22.Les Montagnes Saintes du LacArigbo sont des TÊTES. C'est pourquoi nous pouvons les appeler les Montagnes de la Sainte Tête. Leur forme le suggère et les yeux affichés sur eux le confirment . La photo 8 ci-dessus en particulier montre un groupe de têtes configurées de manière à ce que leurs yeux couvrent collectivement 380 degrés. La photo 3 ci-dessous montre une configuration supplémentaire.
23.Les révélations qui vous aideront à bénéficier davantage de l'intervention ET viendront des Montagnes Saintes du LacArigbo (de leurs têtes à votre uhunmwun) .
24.Pourquoi Uhunagho ? C'est évident étant donné qu'ils tendent leur uhunmwun ou leur tête vers nous. La photo 3 suggère un Africain noir. Devant lui se trouvent ensuite ce qui ressemble à des masques africains typiques.
(photo 3) ET HABITANTES saillants sur les montagnes d'Arigbo Holy Head en TERRE SAINTE DE DASSA-ZOUME {}
ET HABITANTES saillants
ET HABITANTES saillants
Protruding ET colony of DWELLERS.jpg (98.95 Kio) Consulté 1113 fois
25.La forme du devant de la tête principale est ici cohérente avec la forme du devant de la tête du visiteur sur la photo 10b ci-dessus. Une séance sur Uhunagho.
26.De plus, leur domaine s'étend physiquement dans le monde à travers Dassa-Zoumé, la République du Bénin en Afrique de l'Ouest. Uhunagho a son origine parmi le peuple béninois du Nigeria. (La République du Bénin doit son nom au Bénin.) Leur empire physique en République du Bénin couvre l'ensemble du territoire Collins de la république .
27.Certains ET à Collins peuvent ressembler à des rochers et des pierres ; Y compris ceux de la vallée du LacArigbo. Cependant, ce ne sont pas toutes des pierres ou des rochers. Les pierres et les rochers ordinaires n'émettent pas de bruit que toute personne pourrait percevoir directement (sans aucun instrument) en aucune circonstance.
28.L'Oboiro peut percevoir les vibrations de certains d'entre eux sous forme de sons ou de bruits sans aucune aide. Il soupçonne que d’autres personnes en sont également conscientes. Ce soupçon est fondé sur le fait qu'il « entend » des chants latins humains parfois en relation avec les Montagnes Saintes. Il perçoit parfois des chants cérémonieux ou traditionnels dans sa langue maternelle africaine. Il est à noter que les faux sons incluent la langue de l’Uhunagho et la langue maternelle de l’Oboiro.
29.Ceux qui simulent le bruit doivent être conscients que le bruit ou le son prévaut en ARIGBO exterminate OBGONI on Earth. ELOGON avec le LacArigbo et les Montagnes Saintes. Par conséquent, essaient-ils de faire semblant. Ils ne perçoivent pas les sons authentiques d’origine. Ils soupçonnent que l’environnement émet des sons ou du bruit. Par conséquent, le bruit qu’ils produisent est si éloigné de l’original qu’il est évident qu’il s’agit de contrefaçons. L'Oboiro qui peut percevoir le vrai bruit ou son de l'ET a identifié certaines des sources du bruit comme étant la vallée du LacArigbo.
30.Examinons ensuite quelques détails de plus près. La photo 6a ci-dessous représente le mur des immenses blocs de la vallée du LacArigbo. Vous pouvez voir l’œil humain dans le cercle blanc. Les roches simples n'ont pas ce genre d'yeux. Vous pouvez voir de nouveaux yeux émerger dans le cercle jaune et le rectangle bleu. (Agrandissez l'image pour les voir si nécessaire)
photo 6a ( Yeux dans un univers sans espace) { }
Yeux dans un univers sans espace_edited 1
Yeux dans un univers sans espace_edited 1
Eyes in space-less universe_edited.jpg (79.26 Kio) Consulté 1113 fois
31.Vous pouvez voir des yeux supplémentaires émerger sur la photo 6b ci-dessous.

32.(photo 6b) YEUX émergents dans les -striations focalisés
YEUX émergents dans les -striations- focalisés A
YEUX émergents dans les -striations- focalisés A
Emerging EYES in the -striations- on the form _Lake-ARIGBO Valley edited.jpg (78.53 Kio) Consulté 1112 fois
33.Ce sont des preuves que les immenses blocs de la vallée du LacArigbo qui ressemblent à des rochers sont vivants et constituent les formes visibles de leur univers sans espace. Il n’y a aucun espace entre les entités : c’est comme si elles étaient sous forme liquide ou fluide. Ils répondent cependant aux pensées humaines telles que les souhaits humains intimes.
34.Nulle part il n'y a de mort dans la vallée du LacArigbo (ou ailleurs sur les Montagnes Saintes) : Pas de cimetières. De plus, notez que les cadavres vénérés par les adeptes de la NÉCROLATRIE n’émettent pas de son. Les images ou objets situés dans les sanctuaires de personnes déifiées n'émettent pas non plus de sons. De plus, les personnes déifiées que représentent les objets ou les sanctuaires doivent émettre des sons ou des bruits perceptibles en ARIGBO exterminate OBGONI on Earth. ELOGON avec eux. En comparaison, certaines personnes peuvent percevoir des sons dans certaines zones de CURSE OF OGUN THE EBO-FIRE BE ON ORUNMILA ELOGON vierge ou dans certaines rivières sacrées. Les individus morts et déifiés devraient faire sentir leur existence à travers le son sous une forme ou une autre.
35.Le SON est le facteur distinctif cardinal entre les vivants et les morts : y compris les morts déifiés. Les « morts-vivants » n’existent pas dans la mesure où ils ne peuvent émettre de sons ou de bruits sous quelque forme que ce soit. Soit on est mort et perdu, soit on est vivant, créant et appelant ce que l’on veut.

Site de méditation en saillie des Montagnes Sacrées ET

36.Nous n’avons pas besoin de construire des temples ou des lieux de rassemblement pour le HMKM. Nous pouvons nous rassembler sur le site de méditation KIWU autour de la Montagne Sainte. (Voir photo 9)
(photo 9) SITE DE MÉDITATION
SITE DE MÉDITATION
SITE DE MÉDITATION
MEDITATION SITE.jpg (76.39 Kio) Consulté 1113 fois
}

37.Les ET communiquent continuellement avec le monde entier sur toute la planète. Vous pouvez être en communication avec eux quel que soit l’espace ; et la distance de Dassa-Zoumé et de votre corps. Vous pouvez les entendre et ressentir leur présence où que vous soyez pendant que vous méditez avec le KIWU.
38.Apprenez les versets de départ du KIWU : La MOT pour commencer. D'autres secrets vous seront révélés directement au fur et à mesure de votre progression. Vous seriez capables de continuer éternellement selon vos révélations personnelles ; ceux que vous trouverez certainement pertinents pour vos besoins et aspirations intimes et secrets.
39.Nous l'appelons KIWU, la clé pour se connecter à l'ETI . Vous pouvez rejoindre la séance de méditation n'importe où, à tout moment, sans aucun appareil électronique, gadget ou Internet via KIWU. Obtenez le KIWU de l'Oboiro via ces adresses e-mail ici ou ici2 .
40.Vous n’êtes peut-être pas sûr d’avoir fait le KIWU correctement au début. Alors rejoignez-nous et apprenez à pratiquer et à vous développer.
41.Cependant, si vous êtes à proximité des Montagnes Saintes du LacArigbo, vous pouvez nous rejoindre pour HMKM sur le site de méditation.
42.N'oubliez pas que vous pouvez rejoindre la méditation n'importe où avec ou sans appareils électroniques, gadgets ou Internet le dimanche à 15 heures WAT.\; 14 heures GMT. Obtenez le KIWU auprès de l'Oboiro.
43.Pour plus d'informations et de conseils envoyez un e-mail à odhargaalga@gmail.com Ou hargaalga@temoidemont.org

Rejoignez-nous sur Zoom

44.Connectez-vous à l'Oboiro le dimanche sur Zoom à 15 heures WAT ; 14 heures GMT. Connectez-vous en cliquant sur ce lien : https://us02web.zoom.us/j/85674595780?p ... BpazM5dz09
Répondre